Poésie

Leyli et Madjnoun – Huile sur toile, par le Maître Ghoulor Aghasi
Commande Asghar Emami – Année 1951 / 1331 Hégire solaire
Coll. Musée Reza Abbasi, Teheran

Le musée Reza Abbasi de Teheran, du nom du plus célèbre des peintres et calligraphes perses (1565 – 1635) de l’école d’Isfahan, abrite des chefs-d’œuvres de la miniature persane. Beaucoup de ces miniatures ont servi à illustrer les œuvres majeures de la poésie iranienne. Une alliance somptueuse des mots et de l’image marquée du sceau de Chah Abbas Ier le Grand, le roi mécène et le plus prestigieux des monarques de la dynastie safavide (1501 – 1722).
Site du musée : http://www.rezaabbasimuseum.ir

Représentée à l’infini, l’histoire d’amour de Leyli et Madjnoun est celle de la plus célèbre idylle jamais chantée par les poètes du monde oriental.
Elle a inspiré en particulier, en Iran, le fameux recueil de poèmes du grand auteur lyrique Nezami Gandjavi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>